top of page

J'ai demandé à la Feuille

THICH NHAT HANH - Un jour d'automne, j'étais dans un parc, absorbé dans la contemplation d'une toute petite mais très belle feuille, en forme de cœur. Sa couleur était presque rouge et elle était à peine accrochée à la branche, presque prête à tomber. J'ai passé beaucoup de temps avec cette feuillle, et je lui ai posé beaucoup de questions...


J'ai demandé à la feuille si elle avait peur parce que c'était l'automne et que les autres feuilles tombaient. La feuille m'a dit :

Non. Pendant tout le printemps et l'été, j'étais très vivante. J'ai travaillé dur et aidé à nourrir l'arbre, et une grande partie de moi est dans l'arbre. Ne dit pas que je ne suis que cette forme, car la forme de feuille n'est qu'une infime partie de moi. Je suis l'arbre tout entier. Je sais que je suis déjà à l'intérieur de l'arbre, et quand je retournerai au sol, je continuerai à nourrir l'arbre. C'est pourquoi je ne m'inquiète pas. En quittant cette branche et en flottant au sol, je ferai signe à l'arbre et je lui dirai : '"A très bientôt. "

Soudain, j'ai vu une sorte de sagesse très semblable à la sagesse contenue dans le soutra du cœur. Vous devez voir la VIE - vous ne devriez pas dire : "la vie de la feuille" : vous ne devriez parler que de la VIE dans la feuille et de la VIE dans l'arbre.


Ma vie est juste la VIE, et vous pouvez la voir en moi et dans l'arbre.


Ce jour-là, il y avait un vent qui soufflait et, au bout d'un moment, j'ai vu la feuille quitter la branche et flotter jusqu'au sol en dansant joyeusement, car en flottant, elle se voyait déjà là dans l'arbre.


J'étais tellement heureux. J'ai baissé la tête ; je savais que nous avons beaucoup à apprendre de la feuille…



// THICH NHAT HANH


73 vues

Comments


bottom of page