top of page

La respiration, c'est la Vie


On considère souvent la respiration comme quelque chose qui va de soi. Or, si l'on peut vivre des semaines sans nourriture, et plusieurs jours sans eau, il est par contre impossible de survivre plus de quelques minutes sans respirer. Heureusement, la respiration se fait automatiquement, sans que nous devions y penser consciemment. La respiration, c'est la vie. Le mot latin qui la désigne est spiritus, un principe vital qui donne la vie aux organismes physiques. Cette force vitale se reflète en anglais (NDT : et en français) dans les mots utilisés pour désigner le souffle : la respiration, l'inspiration et l'expiration. En chinois, le mot chi signifie à la fois "vie" et "respiration". Et pour les Egyptiens, le symbole de l'ankh signifie le "souffle de vie". En sanskrit, la "force vitale" est connue sous le nom de prana. Les anciens étaient parfaitement conscients de la connexion entre l'esprit, la force vitale et la respiration. Selon ces traditions, la force vitale se crée lorsque l'esprit imprègne la matière de son essence. L'esprit inspire beaucoup d'entre nous à chercher à identifier et comprendre ce qu'est la force vitale et comment elle est intimement liée à la respiration. Si l'on tente de comprendre la force vitale sur le plan physique de la matière, on en voit les effets plutôt que l'essence. La force vitale n'est pas tangible. Elle ne peut pas être captée par des machines ou des appareils de mesure — raison pour laquelle une grande partie de la communauté scientifique tend à nier son existence. Les effets de l'esprit peuvent seulement être ressentis ou perçus intuitivement. Pour connaître la nature de l'esprit, il faut opérer au niveau de son canal: la conscience.

Leonard Laskow

Extrait du livre Guérir par l'Amour (éditions Jouvence)



36 vues
bottom of page