top of page

Conte zen du Moine et de la Barque

SUR LA COLERE - Un moine décide d’utiliser une barque pour s’isoler dans le silence. Il rame pour s’éloigner suffisamment de la rive. Puis, il jette l’ancre, ferme les yeux et commence à méditer. Après une heure de silence, son embarcation reçoit un choc. Même si ses yeux sont toujours fermés, il en déduit qu’un bateau a heurté le sien...


Frustré d’avoir été interrompu dans sa méditation, il ressent une vive colère monter en lui. Prêt à injurier celui qui l’a dérangé, il ouvre les yeux et constate que ce n’est qu’une barque vide qui a frappé la sienne... Cette embarcation s’était probablement détachée d’un quai et avait dérivé vers lui.


Le moine comprit que ce choc extérieur, somme toute anodin, avait suffi à le mettre hors de lui. Depuis, chaque fois qu’un événement provoque sa colère il se souvient : « Cette rage est en moi. L’autre n’est qu’un bateau vide. »


// THICH NHAT HANH, extrait du livre "La Colère" (éditions Poche)

145 vues
bottom of page